Passer aux informations produits
1 de 4

Com certificado de autenticidade e garantia

Lettre manuscrite de Marcel Cerdan à Edith Piaf (1948)

Lettre manuscrite de Marcel Cerdan à Edith Piaf (1948)

Prix habituel R$ 0,00 BRL
Prix habituel Prix soldé R$ 0,00 BRL
Vente Épuisé
Frais d'expédition calculés à l'étape de paiement.

> Cet article n'est plus au catalogue, voir les documents disponibles ici <

En 1948, le futur champion du monde de lutte Marcel Cerdan, désespérément amoureux, écrit à sa célèbre amante Edith Piaf.

  • Lettre manuscrite de Marcel Cerdan à Edith Piaf.
  • Une page recto verso, papier avec en-tête réalisé avec les initiales MC de Marcel Cerdan.
  • En français.
  • 16,9 cm x 24,4 cm.
  • Paris, 17 janvier 1948.
  • Excellent état, avec quelques petites taches de déchirure.
  • Pièce unique.

Extraits

Ma chère petite Piaf,

(...) Je t'ai écrit sans arrêt et je n'ai rien reçu de toi, que se passe-t-il, tu as changé d'avis ? Avez-vous trouvé quelqu'un de plus intéressant et qui est toujours à vos côtés ? Es-tu de retour avec ton petit ami ?

(...) Je ne te dérangerai pas trop et, si tu ne veux plus de moi, tu ne me verras plus, car je sais souffrir en silence.

(...) En y repensant, j'ai de la chance car je peux vivre de bons souvenirs avec toi et quand j'entends tes chansons, partout, j'ai toujours un petit sourire aigre. Mais quand même, je suis heureux intérieurement et je pense que j'étais avec elle et qu'elle chantait juste pour moi, peut-être que tu ne te souviens pas, c'était en marchant sur la Sixième Avenue et tu chantais.

(...) Tu es une femme que tout le monde aime et tu n'as pas eu le temps de penser à ce petit boxeur sans éducation qui avait l'air un peu bête devant toi.

(...) Maintenant je vais vous dire ce qui m'arrive et pourquoi je ne suis pas encore à New York.

(...) Je préfère me battre à Paris avant de rencontrer les durs à New York car, si ça ne marche pas, il vaut mieux se passer ici que là-bas, surtout avec l'argent que j'ai gagné la dernière fois. Je vais te dire de ne pas croire tout ce que les gens te disent sur moi. Le combat au Canada m'a rapporté 1 000 dollars et celui de Chicago 3 000, tout cela grâce à mes managers, qui se sont disputés avec le Madison Square Garden. J’en paie le prix car, en fin de compte, c’est moi qui reçois les coups et qui souffre.

(...) Je t'aime. Je suis à vous. Écris-moi bientôt. Marcel.

Marcel Cerdan (1916 - 1949), fut un grand boxeur dans les années 40, l'un des premiers champions du monde français, lorsqu'il battait l'Américain Tony Zale le 21 septembre 1948 aux Etats-Unis, lui conférant une immense renommée dans une France traumatisée par guerre.

Edith Piaf (1915 - 1963), chanteuse déjà connue internationalement en 1948, a rencontré l'athlète lors d'une tournée à New York au début de l'année. Ce fut le coup de foudre et la grande passion de la vie des deux stars. En 1949, ils achètent leur première maison, un hôtel particulier à Paris. Malheureusement, quelques mois plus tard, le 28 octobre 1949, Marcel Cerdan décède dans un accident d'avion alors qu'il allait rencontrer Piaf à New York.

Certains couples sont restés dans l'histoire : les philosophes Simone de Beauvoir et Jean-Paul Sartre, les bandits Bonnie et Clyde ou encore Marcel Cerdan et Edith Piaf, symboles de l'histoire d'amour « à la française », intense et tragique. En janvier 1948, Piaf et Cerdan viennent de se rencontrer et n'ont que peu d'occasions de se rencontrer, Piaf connaissant le succès aux Etats-Unis et Cerdan se préparant à remporter le titre mondial, outre-Atlantique.

L'amour et les larmes de Cerdan, jaloux et avec une faible estime de soi, ainsi que des détails émouvants sur leur relation, font de cette lettre intime un objet très spécial.

Afficher tous les détails

Formulaire de contact