Passer aux informations produits
1 de 5

Com certificado de autenticidade e garantia

Lettres signées par Donald Pierson (1955, 1967, 1974)

Lettres signées par Donald Pierson (1955, 1967, 1974)

Prix habituel R$ 0,00 BRL
Prix habituel Prix soldé R$ 0,00 BRL
Vente Épuisé
Frais d'expédition calculés à l'étape de paiement.

> Cet article n'est plus au catalogue, voir les documents disponibles ici <

Donald Pierson, pionnier nord-américain de l'anthropologie au Brésil, commente ses recherches et ses publications.

  • Trois lettres de Donald Pierson à Valdemar Cavalcanti.
  • Une page pour chaque lettre.
  • En portugais.
  • 21,5 cm x 28 cm.
  • 11 juillet 1955 (São Paulo), 3 mai 1967 (États-Unis) et 31 juillet 1974 (États-Unis).
  • Papier fragilisé par le temps.
  • Ensemble unique.

Lettre de 1955 | Cette lettre est très intéressante, car elle mentionne une recherche peu connue réalisée entre 1950 et 1953, dans l'intérieur rural du Brésil, dans la vallée de São Francisco.

Lettre de 1967 | Cette lettre mentionne la publication du livre lancé au Brésil en 1971 : Pierson, Donald. 1971 [1942] Blancs et noirs à Bahia : étude des contacts raciaux. São Paulo : Companhia Editora Nacional. 2da. édition.

Lettre de 1974 | Il y a un lien avec la lettre de 1955, car elle concerne la publication du livre O Homem no Vale do São Francisco, qui fut la dernière œuvre réalisée par Donald Pierson au Brésil.

Nous tenons à remercier le Dr Edgar SG Mendoza, de l'Université de San Carlos au Guatemala, dont la thèse de doctorat et les commentaires par courrier électronique nous ont aidés à comprendre la contribution de Donald Pierson, de l'École de sociologie de Chicago, aux débuts de l'anthropologie, de la sociologie et Science politique au Brésil ; et, par conséquent, l'importance de cet ensemble de lettres inédites.

La démarche de Donald Pierson dans les recherches de terrain est très diversifiée : il fait une description détaillée de la situation raciale, analyse le nombre proportionnel d'individus en contact, les degrés de prestige, la ségrégation raciale et le métissage, les professions, l'habillement, les attitudes de groupe, le rôle de la métissage dans la communauté, la participation des groupes sociaux, l'écologie, l'économie, la politique et la sociologie des relations entre les groupes, la conscience de la race, du statut, les sentiments de ségrégation collective et les formes culturelles.

Grâce à l'observation participante, aux techniques de recherche pour sélectionner les informations clés (hommes, femmes, âge, etc.), aux techniques de questionnaires, aux arbres généalogiques et aux entretiens directs, il a obtenu de première main des données importantes. Par l'enregistrement de rituels, mariages, cérémonies, concerts musicaux, événements sportifs, solennités, fêtes populaires, défilés, soirées d'ouverture et de clôture d'écoles, églises, messes, hommages, inaugurations, clubs, cinémas, réceptions, congrès, carnavals, processions, bibliothèques publiques et écoles, Donald Pierson a réussi à se faire une idée générale de ces situations thématiques. Par ailleurs, ses études dans les archives historiques dans la recherche de documents, plans de villes, documents personnels (lettres), autobiographies, recensements démographiques, récits de vie, classifications (proverbes), journaux, bibliographies scientifiques, littérature populaire (romans, poèmes, nouvelles). etc.), lui a permis de reconstituer le passé de Salvador.

Pierson a commencé à former des étudiants et des disciples à travers des cours, des séminaires, des conférences, des traductions de livres et d'articles, des contacts avec des institutions, des universités et des enseignants étrangers. Il s'agissait d'une manière de former des professionnels qualifiés et, en même temps, de reproduire et de construire une manière de faire de la recherche au Brésil.

Donald Pierson était une figure centrale de la recherche sociologique au Brésil avec de nouvelles idées, points de vue et orientations. Son interlocuteur, Valdemar Cavalcanti (1912 – 1982), était un écrivain primé et un pionnier du journalisme au Brésil.

Afficher tous les détails

Formulaire de contact