Passer aux informations produits
1 de 5

Com certificado de autenticidade e garantia

Autographe d'Ayrton Senna (1992)

Autographe d'Ayrton Senna (1992)

Prix habituel R$ 0,00 BRL
Prix habituel Prix soldé R$ 0,00 BRL
Vente Épuisé
Frais d'expédition calculés à l'étape de paiement.

> Cet article n'est plus au catalogue, voir les documents disponibles ici <

L'histoire d'une rencontre improbable entre Ayrton Senna et deux jeunes Français, dans un petit hôtel en Belgique.

  • Autographe d'Ayrton Senna pour un jeune Français, le pilote a utilisé le ticket du fan pour la course de Formule 1 de Spa-Francorchamps.
  • En français.
  • 9,5 cm x 9 cm.
  • Belgique, août 1992.
  • Parfait état.
  • Pièce unique.

Il est accompagné d'une lettre de fan de 5 pages en français, traduite ici :

Permettez-moi de me présenter : Stéphane B., né en octobre 1967, né à Coulommiers. Je suis cuisinier dans un collège d'Alençon, marié depuis 15 ans et père de deux enfants, une fille de 16 ans et un fils qui aura bientôt 12 ans.

Début 1992, je rencontre mon cousin Eric, surnommé Looping (voir la série américaine The All Risk Agency pour comprendre) personnage un peu fou et passionné également de sport automobile (F1 bien sûr). Il possédait également une belle moto Suzuki 1100 GSxr avec une peinture blanche et rouge orangé aux couleurs Marlboro.

Ce jour-là, je lui ai fait part de mon envie de partager avec lui notre week-end à Spa, circuit sur lequel il se rendait occasionnellement pour assister au GP de F1 qui a lieu chaque année en fin d'année. Je tiens à souligner que j'étais également l'heureux propriétaire d'une Yamaha 1200 XJB, une version qui me donnait la chair de poule et l'adrénaline lorsque je sautais dessus pour parcourir des kilomètres pour le plaisir. Ah, la jeunesse !

Lorsque le médecin généraliste s'est approché, Looping m'a appelé pour voir si mon souhait était toujours d'actualité et j'ai répondu par l'affirmative. Bon moment.

Sans GPS à l'époque, je laisse mon cousin s'occuper du volant de ma Ford Fiesta 1.4 CLP Modèle 1989 avec carburateur double corps, une pompe à carburateur puissante.

Je ne me souviens plus bien du parcours, nous venons de passer par Ermenonville la mer de sable.

Nous arrivons à la frontière franco-belge et décidons d'y acheter nos billets. Une billetterie a été mise en place dès notre passage en Belgique. Cela nous a évité la ruée vers le box-office sur le circuit.

Coup dur, le prix du billet : 600 francs et ça c'est juste pour le jour du GP. Eric a dit que le prix avait beaucoup augmenté par rapport à la fois précédente. Avec notre précieux billet en main, nous sommes arrivés à proximité du circuit, sans savoir ce que nous allions trouver. Nous tournions dans le secteur et à notre « grand désespoir », nous avons trouvé des spectateurs qui revendaient des billets à 600 francs mais pour les 2 jours de course… La raison de cette « promotion » était qu'ils achetaient ces billets un mois avant et qu'ils attendaient d'aller au lit.

Après avoir visité les environs du circuit, nous avons réfléchi au fait que nous pourrions peut-être trouver un hôtel pour passer la nuit. Nous avions pris nos couettes pour dormir dans la voiture le 1er mars, mais les prix peuvent être bas dans les villages belges.

Et nous partons à l'aventure, en début d'après-midi, en sautant plusieurs repas. Mais évidemment, dans un tel événement, les chambres sont réservées à l’avance.

Nous entrons dans un nouveau village, Malmedy...

Je ne me souviens pas bien de l'hôtel-restaurant et nous commencions déjà à partir quand, tout à coup, le patron, je crois, nous a proposé pour une petite somme (au moins un prix adéquat) de passer la nuit dans une chambre réservée aux apprentis. Ok, ça marche, c'est ça ou une soirée de fête !!

Un employé vient nous chercher, nous emmène dans notre chambre et au cours de la conversation il se rend compte que, la veille au soir, Ayrton Senna est venu dîner chez eux, dans leur restaurant.

Cette nouvelle ne m'a pas bouleversé, contrairement à mon cousin qui lui a immédiatement demandé, sans trop y croire, de nous prévenir si d'aventure il revenait.

Comme notre budget du week-end subissait une baisse entre le prix du carburant, du billet et de la chambre, nous avons décidé de dîner dehors en ville. Après une pizza et une bière, nous sommes rentrés à l'hôtel, le lendemain serait chargé et nous devions nous reposer.

Soudain, quelqu'un frappe à la porte. Hé, est-ce qu'on faisait trop de bruit ? Et bien non! C'est juste l'employé de cet après-midi qui est venu nous dire que Senna était de retour au restaurant.

Looping, vêtu d'un sweat-shirt aux couleurs de sa moto. Nous sommes tous les deux descendus « armés » de nos billets de GP, déterminés à lui demander un autographe.

Il y avait Ayrton Senna, une femme (assez belle) et quelqu'un qui les accompagnait.

La fin du dîner approchait. Il est temps de demander à un employé un stylo et un surligneur, matériaux indispensables au précieux autographe. Aux yeux d'Eric, le champion arrive et c'est sans aucune honte que nous lui demandons de signer nos billets respectifs et, pour Looping, un grand autographe au feutre indélébile sur un sweat qu'il a promis de ne plus jamais laver. Une sainte relique !!

J'ai dit en anglais (émotion certainement) un "Good Luck" en direction d'Ayrton Senna, chose qui selon mon cousin résonne encore, ne dis pas (histoire de superstition ?).

Il nous laisse suivi de cette femme et, bien sûr, de la troisième personne.

En les regardant partir par la fenêtre, nous l'avons vu partir en grande compagnie dans une Honda NX grise.

Bien sûr, mon cousin était aux anges. Nous sommes retournés dans notre chambre, avons réussi à nous endormir malgré une certaine excitation et après une bonne nuit de sommeil, nous avons mangé dans la salle à manger, le petit-déjeuner étant inclus dans le tarif de notre chambre.

Départ tôt (et dans la bonne humeur) pour Spa et son circuit mythique de ce lot qui s'annonçait unique. Plusieurs courses avant la course. J'avoue qu'une fois le GP lancé, c'est très impressionnant ! La vitesse des voitures, le rugissement des mécaniciens, cette sensation de puissance qui s'en dégage, c'est tout ! Résultat du GP : première victoire d'un certain Michael Schumacher et quant à notre champion, il a gagné 2 points au passage.

Fin du week-end de folie et retour à Alençon via Coulommiers pour déposer ma cousine. Et sur le chemin du retour, Balaban, j'ai abusé de mon échappement. Pour la première fois, plusieurs centaines de kilomètres contrôlant les accélérations juste pour ménager nos oreilles.

Sauf dans les tunnels, j'accélère comme un coureur, bien sûr...

Retour au travail lundi matin, les larmes aux yeux, pas fatigué, mais très fier et impatient de raconter mon séjour en Belgique et cette rencontre avec Ayrton Senna.

Mes collègues ne sont pas jaloux, mais envieux. À cette époque, Senna n’était pas chauffeur, mais le chauffeur que tout le monde connaissait.

Maintenant, quand je raconte cette histoire, peu de gens (surtout les jeunes) le savent. Il est évident que ce séjour en Belgique restera dans ma mémoire aussi longtemps que mes neurones le permettront.

Le 1er mai 1994, une page de la F1 se tourne. Ayrton Senna a été sauvagement tué. Avec une certaine émotion, je me souviens de cet homme qui me paraissait accessible, simple, voire modeste. Je pense que son attitude a réussi à l'élever au rang de dieu au Brésil, sa patrie.

Le billet, ce billet, est conservé dans un album depuis 28 ans, entre autres billets de parc d'attractions mais aussi des billets de compétitions automobiles et motos.

Je ne sais pas pourquoi je vends cet autographe, l'argent n'est pas ma principale motivation, mais je pense que cela ferait très plaisir à quelqu'un de l'offrir à un véritable amoureux, qui saura mettre en valeur et rendre hommage à ce grand pilote.

Tout ce que j'écris est vrai. C'était l'histoire d'une rencontre improbable avec Ayrton Senna.

Ayrton Senna (1960 - 1994) fut trois fois champion du monde de Formule 1, devint un héros national et donna à son pays la possibilité de rêver. Il est impossible de parler des grands personnages de la culture brésilienne sans évoquer le nom d’Ayrton Senna. Le natif de São Paulo, qui a débuté sa carrière très jeune dans le karting, a conquis le monde avec ses manœuvres, mais surtout avec ses valeurs : dépassement, dévouement et goût de la victoire.

Les autographes authentiques d'Ayrton Senna, en parfait état et bien documentés, sont très rares. Seulement un ou deux apparaissent sur le marché chaque année. Une longue lettre, contenant de nombreux détails intéressants sur Senna et cette rencontre improbable, accompagne cette pièce exceptionnelle.

Afficher tous les détails

Formulaire de contact