Passer aux informations produits
1 de 4

Com certificado de autenticidade e garantia

Lettre manuscrite de Guillaume Apollinaire à Carol Bérard (1917)

Lettre manuscrite de Guillaume Apollinaire à Carol Bérard (1917)

Prix habituel R$ 0,00 BRL
Prix habituel Prix soldé R$ 0,00 BRL
Vente Épuisé
Frais d'expédition calculés à l'étape de paiement.

> Cet article n'est plus au catalogue, voir les documents disponibles ici <

Guillaume Apollinaire, auteur de textes fondamentaux sur le surréalisme, donne rendez-vous au Café De Flore, à Paris.

  • Lettre écrite et signée de Guillaume Apollinaire à Carol Bérard.
  • Une page.
  • En français.
  • 10,5 cm x 13 cm.
  • 15 novembre 1917, Paris.
  • Condition excellente.
  • Pièce unique.

Jeudi. J'entends à Paris, à midi, un écho jouer sa société musicale. Venez me voir un mardi entre 5 ¼ et 7 heures du matin au Café de Flore, Boulevard St Germain. J'ai quelque chose à t'offrir. Cordialement. Guillaume Apollinaire.

Guillaume Apollinaire (1880-1918) était un poète français et l'un des intellectuels français les plus importants du début du XXe siècle. Il s'est fait connaître pour avoir écrit des textes fondamentaux sur le cubisme et le surréalisme, mot qu'il a inventé.

Ami de Pablo Picasso, Blaise Cendrars et Jean Cocteau, entre autres, il commence à publier des contes et des poèmes dès 1902. Plus tard, il révèle au public les textes libertins du marquis de Sade, choquant la société française traditionnelle. En 1918, après la Première Guerre mondiale à laquelle il participe, il publie les fameux « Calligrammes », poèmes sur la paix et la guerre, œuvre exceptionnelle par son originalité. Anecdote historique, Apollinaire fut accusé, avec Picasso, de complicité dans le vol de la Joconde de Léonard de Vinci, au Louvre.

Guillaume Apollinaire écrit ici à Carol Bérard, compositrice française réputée pour ses études musicales, pour lui convenir d'un rendez-vous au Café de Flore. Ce bistrot typiquement parisien était à l'époque - et encore aujourd'hui - l'un des lieux les plus fréquentés des artistes et intellectuels. André Breton ou Louis Aragon, inventeur du surréalisme, Picasso, Jean-Paul Sartre et Simone de Beauvoir se retrouvaient quotidiennement au Café de Flore pour échanger, travailler ou simplement boire du vin.

Cette courte lettre, écrite quelques mois seulement après la création du mot surréalisme, réunit Guillaume Apollinaire et Café de Flore, deux noms célèbres de la culture française. Un intérêt supplémentaire est l'enveloppe, qui est également en excellent état.

Afficher tous les détails