Passer aux informations produits
1 de 3

Com certificado de autenticidade e garantia

Lettre manuscrite de Robert Doisneau (1988)

Lettre manuscrite de Robert Doisneau (1988)

Prix habituel R$ 3.500,00 BRL
Prix habituel Prix soldé R$ 3.500,00 BRL
Vente Épuisé
Frais d'expédition calculés à l'étape de paiement.

Le célèbre photographe français Robert Doisneau, inquiet, parle de ses appareils photo et envoie des clichés à un ami.

  • Lettre manuscrite de Robert Doisneau à Jean-Joseph Sanfourche.
  • Une page.
  • En français.
  • 21 cm x 29,7 cm.
  • Probablement à Paris, le 28 décembre 1988.
  • Condition excellente.
  • Pièce unique.

Extrait

(...) J'écris peu, motivé par le travail, je développe volontairement une activité qui ne convient pas au vieil homme que je suis devenu, mais cela me fait oublier la situation un peu triste dans laquelle je me trouve depuis la maladie de ma mère. femme. Je rouvre donc mon coffre à jouets rempli de matériel photographique. Ce matin, les remords m'ont fait chercher quelques images de chats que je vous envoie (...).

Robert Doisneau (1912 - 1994) fut l'un des photographes français les plus importants du XXe siècle. Amoureux de Paris, il a consacré sa vie professionnelle à photographier les rues de la capitale française. Il représente inlassablement des scènes du quotidien, comme la célèbre photographie "Le Baiser à l'Hôtel de Ville" (Paris, 1950), images transformées en calendriers et cartes postales et devenues des icônes de la vie française. Très populaire en France et admiré dans le monde entier, il était connu pour sa pudeur et ses images ironiques, mêlant les classes sociales des rues et des cafés de Paris ; mais Doisneau travaille également auprès de l'élite française, réalisant des reportages photo pour le magazine Vogue et se montrant avant-gardiste dans ses portraits de personnages célèbres dans leur vie quotidienne, comme Pablo Picasso.

"Les merveilles de la vie quotidienne sont si passionnantes. Aucun réalisateur ne peut organiser l'inattendu que l'on rencontre dans la rue" disait Robert Doisneau.

Dans cette lettre, l'artiste parle de sa boîte pleine de matériel photographique et des photographies classiques de chats qu'un ami peintre et poète lui avait demandé de réaliser. Il était vieux et inquiet, mais sa passion pour la photographie et Paris le motivait et lui permettait d'échapper à une réalité difficile, sa femme luttant contre une grave maladie. Bref, une lettre rare, dont le contenu enchantera les amateurs de photographie, de Paris, de culture française... et de chats.

Afficher tous les détails

Formulaire de contact