Passer aux informations produits
1 de 5

Com certificado de autenticidade e garantia

Dessin ancien de la baie de Guanabara (1843)

Dessin ancien de la baie de Guanabara (1843)

Prix habituel R$ 7.500,00 BRL
Prix habituel Prix soldé R$ 7.500,00 BRL
Vente Épuisé
Frais d'expédition calculés à l'étape de paiement.

En 1843, le capitaine d'un navire hollandais stationné dans la baie de Guanabara dessina le mont du Pain de Sucre avec la forteresse de Santa Cruz.

  • Lettre manuscrite, avec un dessin du capitaine d'un navire hollandais stationné dans la baie de Guanabara.
  • Une feuille, recto et verso.
  • 15 cm x 25 cm.
  • En néerlandais.
  • Rio de Janeiro, décembre 1843.
  • Papier fragile.
  • Pièce unique.

Le texte fait partie d'un journal de bord disparu, que nous avons traduit en anglais. Il contient les jours, les horaires, les indications météorologiques et les observations de l'activité maritime dans la baie de Guanabara.

Quelques extraits mis en évidence, traduits du néerlandais vers le portugais

(...) La frégate nord-américaine Brandywine et Congress, la corvette anglaise Juno et le vapeur Hydra. La goélette russe Baikal, la frégate brésilienne Cafregua et deux petites corvettes à pont lisse ainsi que le navire anglais pour malades et esclaves Cressent (...).

(...) Il a salué le gouvernement brésilien avec 21 coups de feu et N. Amer avec 11 coups de feu, qui lui ont été renvoyés (...)

(...) Le 6 décembre, nous avons célébré de la manière habituelle l'anniversaire du roi Guillaume (...) notre vénérable roi, le héros de Waterloo, et vive le roi !!! Il a tiré 199 coups ce jour-là, le N. Americ a eu la gentillesse de tirer 35 coups dans l'après-midi, les autres navires en ont tiré 21.

Avec la forteresse de São João et le fort de Tamandaré da Laje, la forteresse de Santa Cruz constituait la principale structure défensive de la baie, de la ville et du port de Rio de Janeiro, pendant la période du Brésil colonial et du Brésil impérial.

Les archives de cette époque, dans la baie de Guanabara, sont rarement accessibles au public, et encore moins aux collectionneurs. Ce document rédigé il y a 180 ans, permet d'imaginer l'activité de l'époque, à la fin de l'année 1848. Y compris la traite négrière et l'usage intensif des tirs de canon pour communiquer... ou célébrer l'anniversaire du roi Guillaume Ier de L'Allemagne, héros de la célèbre bataille de Waterloo, la dernière de l'empereur français Napoléon. Cerise sur le gâteau : le dessin du Pain de Sucre derrière la forteresse de Santa Cruz, deux symboles importants de Rio de Janeiro encore aujourd'hui.

Afficher tous les détails

Formulaire de contact